beignets yovo-dokô appelés aussi gbofloto, mikaté, gateaux farine,...
Goûters sucrés et Friandises – Afrique Saveurs sucrées

Yovo dokô, ces beignets dont on raffole

beignets yovo-dokô appelés aussi gboflotos, gâteaux farine, mikaté...

Yovo dokô/manssa au Bénin, gâteaux-farine au Gabon, botokoin au Togo, gbofloto chez les ivoiriens, Mikaté au Congo, puff-puff au Nigéria, goula-goula chez les mahorais,… Ces beignets sont un incontournable de nos goûters en Afrique noire. Voici des quantités approximatives pour réaliser les beignets. Je les fais au pif habituellement.

Ingrédients (pour 6 personnes) :
  • 600 g de farine de blé (T55 ou T45)
  • 600 ml d’eau tiède
  • 100 g de sucre en poudre (sucre blanc)
  • 2 cuillères à café de levure de boulanger déshydratée OU 1 carré de levure de boulanger fraîche ( environ 20g)
  • Huile pour friture (tournesol,…)
Préparation :
  1.  Verse la levure dans l’eau tiède et laisse lever 15 minutes environ.
  2. Mélange la farine et le sucre. Puis ajoute le mélange eau+levure. Bat à la main jusqu’à ce que le mélange soit homogène et lisse. Il ne doit pas être trop épais, sinon rajoute un peu d’eau tiède.
  3. Couvre à l’aide d’un torchon propre et laisse pousser dans un endroit chaud pendant environ 1 heure, jusqu’à ce que la pâte double de volume. Pour moi c’est micro – onde éteint où j’ai au préalable fait chauffer de l’eau pendant 3 minutes.
  4. Fais chauffer l’huile dans une grande casserole (feu fort). Lorsque l’huile est chaude, baisse un peu le feu.
  5. Bat la pâte pour enlever le gaz. Humidifie tes mains et directement au-dessus du bain d’huile fais des petites boules (à l’aide des doigts ou avec une cuillère) et laisse tomber dans l’huile. Si tu n’arrives pas à faire de jolies boules, ce n’est pas grave le coup de main vient en pratiquant 😉 . Laisse cuire à feu moyen en retournant les boules si besoin. Les Yovo dokô sont cuits quand ils ont une belle couleur dorée. Attention à ce que le feu ne soit pas trop fort ou trop faible. Si le feu est trop fort les beignets seront dorés mais pas cuits à l’intérieur. Si le feu est trop faible, les beignets risquent d’être trop gras car trop imbibés d’huile. En fait ce sont les premiers beignets cuits qui servent de test et permettent de savoir s’il faut baisser/augmenter le feu.
  6. Retire les beignets de l’huile avec une écumoire et met sur du papier absorbant pour enlever l’excès d’huile.

A déguster saupoudrés de sucre ou du Nutella ou une petite sauce tomate pimentée. les yovo dokô seront également un bon accompagnement avec du lait caillé sucré, du déguè (yaourt au mil), de la bouillie (maïs, mil,….) ou d’adôyo 😋😋

Retrouve également une vidéo rapide de la réalisation de ces délicieux beignets sur mon compte instagram ici 😉

Mille bisous gourmands!
Partager cet article

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *